· 

L'artisanat mexicain dans toute sa splendeur

bijou fantaisie perle

 

La culture d'un pays est sans aucun doute l'art de son peuple. Des mains d'hommes et de femmes travaillent sans relâche pour mettre en valeur les richesses d'un pays. C'est grâce à ces artisans et artisanes que la culture du Mexique est connu dans le monde entier.

 

Je vous fais découvrir les métiers d'art qui représentent la république mexicaine. Peut-être en connaissez-vous quelques uns ? Si oui, laissez-moi un commentaire.

Le alebrije

 

 

 

Ce nom a été inventé par Pedro Linares de San Martin Tilcajete d'Oaxaca, célèbre pour sa création de pièces en carton. Il fabriquait des objets en carton puis il est passé au bois. C'est à ce moment là qu'il a commencé à créer des animaux presque irréels.

 

Le barro negro ou "argile noire"

 

L'argile noire a commencée a être utilisée dans la région d'Oaxaca. Elle a été inventée par Dona Rosa Real de Nieto, qui a découvert par hasard que la céramique pouvait être polie et donnait un aspect lisse et brillant. Avec ce matériel on fait des casseroles, des poêles et d'autres figures. Grâce à un procédé de cuisson qu'on appelle réduction d'atmosphère, on les fabrique, le polit et on le redore avant la gravure.

La Talavera dans nos bijoux céramiques talavera

 

On la nomme ainsi parce qu'elle ressemble fortement à l'art produit à talavera de la Reina en Espagne. C'est au milieu du XVIIe siècle que le vice-roi de la Nouvelle Espagne crée une guilde des potiers qui se trouvait dans la vallée de Puebla.  Il se consacre alors à la production de cette poterie dans cette ville. Puebla est la ville coloniale la plus grande du pays. Elle est connue pour son centre historique mais aussi pour sa production de céramique de talavera. On y fabrique aujourd'hui de la vaisselle, des vases, de la décoration intérieure et extérieure - beaucoup d'églises sont recouvertes de cette céramique. On y fabrique aussi des bijoux que vous pouvez découvrir dans notre boutique dans la collection talavera.

Le rebozo

 

Le rebozo est un accessoire quasi quotidien des femmes. C'est un châle ou un manteau de coton, de laine ou de soie de différentes couleurs. Sa fabrication  remonte à 1764 à San Luis Potosi. Elle a été créé pour que les femmes se couvrent la tête afin de pouvoir entrer dans un temple. C'était en 1953 qu'une école a vu le jour avec l'artisan Felipe Acevedo qui enseignait à faire bouillir, à teindre et à tisser le tissu. Il est également utilisé par les sage-femmes traditionnelles pour bercer et soulager les douleurs de la femme pendant l'accouchement. On enveloppe le bébé dans ce châle. Aujourd'hui c'est un accessoire incontournable au Mexique.

Bijoux huichol : l'art huichol de la chaquira

Bijou fantaisie perle

 

 

Le Mexique est un pays de tradition ancestrale. L'origine de l'art huichol de tradition ancestrale, la transcription physique des images visualisées par les huicholes. Les huicholes sont une des etnies qui a voulue rester indépendante depuis le temps de la conquète. On les trouve dans les montagne de la Sierra Madra au nord de Jalisco. C'est un peuple d'artistes qui a su conserver et protéger son art. La chaquira, ce sont des petites perles incrustées dans des objets tels que des figurines, des masques. On y fabrique également des bijoux. Les bijoux huichol en font partis. on les appelles aussi chaquira. Vous pouvez trouver toute notre collection chaquira ici

L'arbre de vie

 

 

Ce sont des créations fabriquées par des artisans mexicains qui représentent un mélange de tradition et de fantaisie. Elles sont d'origine du Metepec. Cette commune est aujourd'hui célèbre par cette création. The Tree of Life est une marque de Metepec dont ses créateurs sont précisément la famille Soteno. A chaque ambassade au Mexique il y a un arbre de vie signée par cette lignée. Elles sont aujourd'hui répandues en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Le sarape

 

 

Il est typique de Saltillo et ses environs, bien que certains disent qu'il a vu le jour à Tlaxcala. Ce sont des vêtements que les femmes élaboraient pendant les périodes pré-hispaniques et étaient portés par les hommes. Le sarape est une couverture de laine ou de coton avec des bandes de couleurs vives, parfois avec une ouverture dans le centre de la tête qui est utilisé comme un manteau et tombe le long du corps. Le sarape est l'équivalent masculin du rebozo pour les femmes.

 

L'orfèvrerie : bijoux en argent, bijoux fantaisie

 

 

 

Il faut savoir que le Mexique est le premier producteur d'argent au monde. C'est dans la ville de Taxco que nous trouvons les plus grands orfèvres.

 

Le chapeau du mariachi

 

 

 

Un curieux mélange représentant le Mexique dans le monde au cours du XIXe siècle, les chapeaux étaient fabriqués avec des fibres pour les fêtes religieuses. Mais aujourd'hui ils font partis de la tenue mariachi. Ils donnent une touche d'élégance et de style qui attire toute notre attention.

Vous comprendrez aujourd'hui que, lorsque vous achetez un objet d'artisanat mexicain, non seulement vous achetez une véritable œuvre d'art pleine de magie et de couleurs, mais aussi vous permettez aux membres de ces populations de vivre de leurs propres revenus. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0