· 

Savez-vous d'où vient le chewing gum ?

Non !! C'est pas possible ! Le chocolat vient du Mexique... Ne me dites pas que le chewing gum aussi ? Alors pourquoi lui a-t-on donné un nom anglais ?

 

Et oui ! Vous l'aurez compris le chewing gum, dit "chicle" en espagnol, ou gomme à mâcher provient bien du Mexique. Ou du moins son origine...

 

Voici son histoire...

L'histoire du chewing gum ou chicle

L'histoire du chewing gum ou chicle remonte à l'époque des Mayas et des Aztèques qui l'utilisaient pour se laver les dents ou comme un coupe-faim. Ce n'était bien sûr pas le même chewing gum que vous mangez aujourd'hui.

 

Il provenait de l'extraction de la sève de l'arbre zapote. Il était difficile à mâcher et n'avait pas du tout le même goût que de nos jours.

le mot

CHICLE

vient du Nahualt

TZICTLI

 

La matière première

Il y a 5000 ans, les Mayas l'utilisaient pour se muscler la mâchoire ou pour se rafraichir l'haleine. Ils mastiquaient de la sève de sapotille. La sève de cet arbre est appelé "chicle".

Ses origines commerciales

L'ancien dictateur mexicain Antonio Lopez de Santa Anna est exilé au Etats-Unis, à New York précisément en 1866. Il vend deux tonnes de latex à l'industriel et inventeur Thomas Adam. A ce dernier lui vient l'idée d'utiliser la gomme à mâcher comme un substitut du caoutchouc pour fabriquer des pneus, des jouets... Mais il échoue. Car le latex ne peut pas être vulcaniser, c'est-à-dire, il ne peut pas être transformé en caoutchouc.

 

Quand son entreprise frôle la faillite, il fait commercialiser la gomme comme une alternative à la paraffine. Il mélange alors le latex, le sirop et la résine. Ce sont les vrais premiers chewing gum. En 1875, il ajoute du sirop de glucose et de la réglisse pour améliorer sa saveur. Thomas Adam fait breveter son idée en 1889 et deux ans plus tard, est né le Adams NY Chewing Gum. 

Aujourd'hui on y fabrique du chewing gum biologique.

Aujourd'hui les chewing gum industriels sont fabriqués de la même façon qu'un pneu.

La gomme de base est composée d'élastomères (caoutchouc pour le rendre élastique), d'émulsifiants (stabilisants), des charges minérales, des cires, du gallate de propyle, des résines.

On y ajoute à cela le colorant, la gélatine, le stabilisant, l'agent gélifiant, le sirop, les huiles essentielles, les édulcorants, les produits de synthèse...


Cela fait beaucoup pour un chewing gum, non ?

A consommer avec modération...

Écrire commentaire

Commentaires: 0